Comment choisir son sèche-serviettes ?

blank

Pour disposer d’une serviette chauffée et d’une pièce à bonne température pour se doucher, le sèche-serviettes électrique est le modèle de radiateur le plus utilisé dans les salles de bains modernes. Il existe sur le marché différents modèles de sèche-serviettes.

Le sèche-serviettes mural est le plus demandé car il occupe peu d’espace dans une pièce assez réduite. Contrairement aux autres pièces, les salles de bains sont souvent colorées, les fabricants proposent donc une infinité de couleurs et de nombreux matériaux.

Le sèche-serviettes pivotant peut être asymétrique et s’ouvrir de droite à gauche ou à 180° et s’avancer. Dans sa version électrique, il fonctionne uniquement par rayonnement. Bien que plus cher à l’achat, ce modèle permet de chauffer la pièce dans les moindres recoins. On peut en effet le tourner, le faire pivoter, orienter la chaleur…

Le sèche-serviettes infrarouge transforme l’électricité en rayonnement infrarouge chauffant. Il est très intéressant pour la salle de bains car il chauffe directement les personnes et les objets plutôt que l’air ambiant qui les entoure. L’air ambiant n’est pas modifié (convient aux personnes allergiques), sans aucun rayonnement UV nocif. Un portant maintient la serviette pendant que la plaque de fond diffuse une douce chaleur.

Le sèche-serviettes, un radiateur design

La salle de bains est le lieu de l’intimité et du raffinement. Avec le salon, c’est la pièce où le radiateur est esthétique. Le sèche-serviettes électrique design se fait décoratif et agrémente la pièce. Formes, coloris et matériaux sont variés et offrent une diversité sans limites. Ils ont avant tout un rôle de sèche-serviettes plutôt que de chauffer la salle de bains. . Dans ce cas, il peut être judicieux de prendre une puissance un peu plus élevée. Cela aura peu d’effets sur le budget car sa vocation est de n’être en fonctionnement que quelques heures par jour.

Les radiateurs Collection verte VMD49E de Vogue, Campaver Bains Select 3.0 de Noirot et Shelf 70 de Caleido sont trois exemples de tendances dans la salle de bain.

Le VMD49E de Vogue est un radiateur sèche-serviettes électrique aux formes carrées résolument modernes. Vogue est un authentique artisan du radiateur chromé. La qualité du chromage de ce modèle est sans commune mesure avec une fabrication industrielle.

Le radiateur sèche-serviettes Campaver Bain Select 3.0 de Campa est un rayonnant et soufflant en glace de verre massive, dont le rayonnement dans la pièce est exceptionnel et parfaitement homogène.

Shelf 70 de Caleido est un radiateur multifonction, réalisé avec des tubes verticaux, disponible sur demande en version à fixation latérale et étagères avec plan en Corian.

Quel est le prix d’un radiateur sèche-serviettes ?

Tout dépend de la technologie utilisée et des matériaux. Par exemple Bahia d’Airelec est un sèche-serviettes à fluide dont le prix commence à 241 € quand Apaneo 1500W de LVI avec thermostat infrarouge numérique et soufflant atteint 1 574 €.

Un radiateur programmable

Quoi de plus déplaisant que d’arriver dans une salle de bains froide. C’est pourquoi la majorité des radiateurs sèche-serviettes sont équipés d’un thermostat programmable. Cela vous permet de régler la température souhaitée et les horaires de fonctionnement. Programmez ainsi la mise en route 30 minutes avant votre arrivée dans la salle de bains. Ce petit moment bien confortable favorise également les économies d’énergie. De même, programmez l’arrêt pour sécher votre serviette et ne pas laisser le radiateur allumé.

Avec ventilateur
Certains appareils sont en effet équipés d’un ventilo-convecteur pour réchauffer en quelques instants la salle de bains. Bien utile lors d’une douche imprévue après le sport.

 

Bien calculer la puissance nécessaire

On estime qu’il faut entre 100 et 300 W par mètre carré. Tout dépend du nombre d’ouvertures et de murs froids donnant sur l’extérieur.

 

Comment choisir son radiateur

Calcul de puissance de radiateurs électriques