Des intérieurs parisiens plus chaleureux avec Estrada

blank

Parmi ses clients professionnels, Estrada compte de nombreux architectes et décorateurs. Vanessa Faivre, décoratrice d’intérieur à Paris, nous confie ses choix et ses attentes en matière de chauffage lorsqu’elle restructure d’élégants appartements haussmanniens ou contemporains.

Design, confort, économie d’énergie… les radiateurs d’aujourd’hui jouent sur tous les tableaux. Discrets ou décoratifs, résolument contemporains ou inspirés du style haussmannien, ils s’adaptent à tous les styles d’intérieurs. Et exploitent les dernières technologies au service du bien-être et de la maîtrise énergétique. Vanessa Faivre, qui a créé en 2009 son agence A&D Vanessa Faivre, Aménagement Intérieur & Décoration, fait appel depuis quelques années déjà à Estrada. C’est l’une des professionnelles que notre équipe est fière d’accompagner, à sa modeste mesure, par ses conseils et son assistance technique.

« Je travaille principalement à Paris, souvent dans des immeubles haussmanniens, explique la décoratrice d’intérieur, j’apporte bien sûr plus de confort et une touche décorative. » Comme la plupart de ses confrères, Vanessa Faivre aime respecter le style et l’architecture des lieux. Cette spécialiste des intérieurs cossus parisiens connaît d’emblée quelques modèles de radiateurs qui pourraient correspondre à ses projets en cours : « Pour les appartements haussmanniens, quand c’est un système eau avec de jolis radiateurs en fonte, j’essaie de les garder parce que je trouve qu’ils s’intègrent parfaitement. Mais si je dois passer en électrique, j’essaie de choisir de nouveaux radiateurs qui copient les radiateurs en fonte. Les modèles Cinier sont par exemple très beaux. Mais leur prix est élevé et je n’arrive pas forcément à les intégrer dans le budget. Dans ce cas-là, j’ai deux autres marques que j’aime particulièrement, les Acova Vuelta et les LVI Epok. Ce sont les deux catégories de radiateurs que j’utilise le plus souvent dans les appartements haussmanniens. »

Selon l’esthétique des radiateurs, Vanessa Faivre crée des cache-radiateurs « pour ne pas attirer l’attention sur eux », ou laisse au contraire l’élément de chauffage visible. Sans pour autant en faire un élément central de décoration. L’objectif est plutôt « qu’il se fonde dans l’espace, mais cela dépend aussi de l’organisation de la pièce ».

Dans les atmosphères contemporaines, explique-t-elle, la tendance est aujourd’hui plutôt aux « radiateurs discrets et extra-plats ». En termes de couleur, ce parti pris de sobre élégance la conduit le plus souvent à rester sur des bases neutres. « Même si le radiateur est dans un style ancien type Acova Vuelta ou LVI, je préfère qu’il s’intègre. Donc si le mur est plutôt beige ou blanc, je vais choisir des radiateurs blancs ou crème. Et si le mur est de couleur foncée, je préfère aller sur un gris anthracite. »

Mais l’esthétique ne fait pas tout et la décoratrice sait combien la qualité des radiateurs électriques, de même que la technologie choisie en fonction de la pièce amélioreront le confort des occupants, tout en réduisant la facture énergétique. « Ce que j’apprécie chez Estrada, c’est qu’ils sont très disponibles quand on les appelle sur des questions techniques. J’aime ce rapport direct, contrairement aux sites où l’on n’a pas de rapport humain ».

Récemment, Vanessa Faivre a par exemple soulevé un point technique qu’elle n’avait encore jamais rencontré. Un système monotube où les radiateurs devaient supporter une pression de 10 bars une fois reliés à la chaudière de l’immeuble. « Ils m’ont conseillé un type de radiateur que je pouvais utiliser dans cette situation très spécifique. C’est agréable d’avoir de vrais spécialistes qui vous aiguillent. Et quand on a un problème, ils répondent tout de suite, c’est extrêmement important. »

Plusieurs professionnels de la décoration d’intérieur nous l’ont confirmé, même si leurs clients sont encore peu sensibles aux multiples promesses de la domotique, la demande est de plus en plus fréquente de pouvoir maîtriser finement sa consommation énergétique, en particulier pour le chauffage électrique. C’est le domaine de prédilection des radiateurs connectés et des applis pour smartphones. « Estrada m’aide beaucoup sur cette partie-là, ce que je trouve très appréciable, confie Vanessa Faivre. Quand il faut connecter tous les radiateurs ou les appairer avec des télécommandes, par exemple, ils proposent ce type de service. Estrada peut envoyer quelqu’un pour paramétrer le système et apprendre au client à gérer son installation. Une démarche de conseil et d’assistance… »

Grâce à son showroom parisien et à la démarche proactive de ses commerciaux, Estrada aide aussi ses clients professionnels à se tenir informés des dernières innovations, même s’ils n’ont pas de besoins immédiatement. « Récemment, ils sont passés à mon agence pour me présenter leurs nouvelles gammes de radiateurs, ajoute Vanessa Faivre. C’est intéressant de découvrir les nouveautés techniques et décoratives. Et c’est plus sympathique de travailler avec des gens qu’on a rencontrés ! »