Quelle est la différence entre radiateurs électriques à inertie fluide et à inertie sèche ?

blank

Les radiateurs à inertie se déclinent en deux catégories : les radiateurs électriques à inertie sèche et à inertie fluide.

L’inertie correspond à la capacité d’un matériau à continuer de chauffer alors que le radiateur est éteint. L’appareil continue à diffuser sa chaleur sans consommer d’énergie, contrairement à un convecteur.

 

Les radiateurs à inertie fluide possèdent un corps de chauffe liquide. Ce liquide se nomme fluide caloporteur, que ce soit de l’eau ou de l’huile. Bien maîtrisée et très efficace, cette technologie, proche d’un radiateur à eau chaude peut parfois entraîner des fuites et peut éventuellement faire du bruit.

 

Les radiateurs à inertie sèche sont, eux, conçus à partir d’un matériau solide tel que la fonte active, l’aluminium, le verre, la résine granitée, la céramique, la pierre de lave ou la faïence. La résistance est intégrée au matériau de chauffe pour assurer ainsi une chaleur douce et homogène. Ce principe de fonctionnement apporte un excellent rapport de chauffe et procure un air sain.

 

Un excellent confort thermique

Un convecteur diffuse un vent chaud alors que le radiateur à inertie diffuse la chaleur par rayonnement thermique. Ce mode de chauffe évite les effets de chaud/froid que l’on connaît sur les soufflants. La chaleur est douce et diffuse.
Le matériau de chauffe stocke l’énergie et restitue 100% de la chaleur accumulée. Cette montée en chauffe rapide permet d’augmenter la perception de chaleur douce.
On oublie littéralement l’existence du chauffage et le confort est maximal.

 

De réelles économies d’énergie

Cette sensation de chaleur douce permet de diminuer d’un ou deux degrés la température des pièces avec le même confort. Cela se traduit par 7 à 15% de réduction de la facture énergétique.

Pour aller plus loin et gagner en confort et en économie, vous pouvez ajouter des modules connectés pour piloter plus efficacement votre chauffage. Les radiateurs électriques à inertie associés à des systèmes de programmation augmentent les économies d’énergie. D’une installation très simple et faciles d’utilisation, les systèmes connectés ou domotiques permettent de planifier votre chauffage selon votre présence.
Nombre de fabricants que nous distribuons proposent des boîtiers connectés.

 

Bien dimensionner son radiateur

Rien ne sert de surdimensionner son installation en pensant mieux chauffer.
Pour obtenir le bon rendement de chauffage, vous devez calculer la puissance nécessaire pièce par pièce. Ce calcul est une estimation sur la base de la taille des pièces, du nombre de fenêtres et de votre situation géographique. Il ne tient pas compte du matériau du mur et de son inertie thermique.
Pour connaître la puissance nécessaire et donc savoir quels radiateurs choisir, vous pouvez utiliser notre calculateur de puissance.

Avantages du radiateur électrique à inertie

  • Chaleur douce et homogène
  • Montée en chauffe rapide
  • Efficacité accrue
  • N’assèche pas l’air
  • Fonctionnement économique
  • Fiable et résistant
  • Installation classique sans gros travaux
  • Pas de contrat de maintenance

Inconvénients du radiateur électrique à inertie

  • Plus cher à l’achat qu’un radiateur à accumulation ou à convection